Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Mais c’est finalement par une défaite que les jaune et noir sont renvoyés à leurs études… ! La première mi temps a été très difficile. Les manques d’engagement et de cohésion sont sanctionnés par deux buts des adversaires avant la pause. Un autre point noir aussi avec la blessure d’Arnaud Braban qui a heurté l’attaquant bigouden. William Guivarch qui fêtait son retour à la compétition après deux mois de blessure a repris les gants de ce fait. A la pause l’orage a grondé et les éclairs ont eut lieu en deuxième mi temps. Quatre minutes de jeu, et c’est déjà trois occasions nettes pour les mélens. Malheureusement, ni Kiki Rivalain, ni Brice Le berre ne trouveront la faille. Clément Philippe va réduire le score sur un pénalty à l’heure de jeu avant de placer une tête sur le poteau…La deuxième mi temps est à sens unique mais les bigoudens ont monté les barbelés et empochent les quatre points de la victoire. Nous allons maintenant attaquer la dernière ligne droite et l’avenir d’Elliant en promotion passera à priori par un bon résultat dans les deux derbys à venir (Coray et Rosporden) .

L’équipe réserve continu sa bonne série et soigne aussi son goal average. (les buteurs n’étaient pas en vacances !). Elle n’a pas connu de grosses difficultés à battre l’équipe C de Penhars. Anthony Gourmelen en a profité pour inscrire un « hat trick ». Les autres buteurs sont Anthony Le Meur, Vincent Le saint, Thomas Quiniou et Nicolas Le Berre. Il faut aussi souligner le belle performance de Maxime Gloaguen dans les buts qui a accepté de remettre les gants. Habituellement il officie en position d’attaquant et donne souvent la misère au gardien adverse. Impliqué ces dernières semaines, Guillaume Kervarec était récompensé et portait le brassard de capitaine pour l’occasion.  

Dimanche prochain, les deux équipes se déplacent à poullen chez les glazicks de Coray. Venez nombreux supporter les mélénicks pour ce court déplacement…

Les U15 ont gagné part quatre buts à trois face à l’US Trégunc après avoir mené par quatre buts à zéro à la pause. Il était temps que le match se finisse…Les féminines ont fait match nul deux buts à deux.