Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Le reste de la deuxième mi temps ne donnera pas lieu à des situations dangereuses notables malgré la réaction immédiate du leader. L'arrière garde elliantaise dirigée par Vincent Le Dez tient bon et à la pause tout le monde croit à la surprise. A noter également le bon travail de sape de Thom Quiniou longtemps seul en pointe qui a très bien tenu un rôle assez ingrat. Au retour des vestiaires l'US Tregunc décide de conserver ses intentions de fin de première période en pressant plus haut et en mettant plus d'intensité. Même si on ne voit pas pour autant beaucoup d'occasions franches, cela va néanmoins finir par payer car suite à un coup de pied arrêté et une action quelque peu confuse les visiteurs vont égaliser. 1 partout. On ne donne a ce moment la pas très cher de la peau des elliantais alors qu'il reste quasiment 30 minutes à jouer. Mais dans ses rangs les Melenicks possèdent quelques guerriers qui ne lâchent rien. Pat Goyat, Vince Kerbaul et Yves Delaporte, entre autres, enrayent toutes les tentatives adverses. Et, même si la maîtrise technique est supérieure côté Tregunc, c'est indéniable, le supplément d'âme est jaune et noir. D'ailleurs plusieurs contres attaques un peu mieux menées par Matthieu Février (auteur d'une bonne rentrée pour son retour, on attend celui d'Axel Mignon désormais) notamment auraient pu redonner l'avantage aux Melens et valider le petit exploit en cours. Mais malgré une dernière frayeur en fin de match, c'est un match nul mérité obtenu par les elliantais, qui récompense une belle partie des hommes de Vincent le Dez et Phil Rannou. Ils devront s'en servir comme base de travail pour la série de rencontres importantes qui arrive sur fevrier et mars. Bravo à tous. 

L'équipe réserve accueillait également un gros morceau avec la C du FC Gourin, 3e au classement. Les réservistes, échaudés par le match aller et prévenus par coach JC entamaient eux aussi le match tambour battant. Dans un nouveau système, pour lequel la prise de marque était nécessaire, les elliantais mettent rapidement de l'intensité dans les duels pour répondre aux qualités adverses. Le match est serré et la bataille acharnée au milieu de terrain. Flo Coustans - qui devait se rattraper de son match aller - était cette dois léger comme la plume et ne laissait aucun espace à son adversaire direct. Ludo Lan en Libero ne laissait pas une miette passer bien aidé par Mathieu Donati .... et si miette il y avait Clément Salaun veillait. Romain Le Berre devant faisait le boulot de quatre et suite à une récupération dont lui seul a le secret, il centrait fort pour Yo Guirriec seul face au gardien : mais le prof, la tête encore en Espagne sans doute ou au cours du Saumon allez savoir, nous avait habitué à de bien meilleures prises de balles, son contrôle lui permettant simplement de mettre une belle saucisse au dessus. C'était la plus belle occasion de la première période qui s'achevait sur un score nul et vierge. Au retour des vestiaires les Melens semblent plus en dedans et ont du mal à retrouver l'assise de la 1ère mi temps. Comme souvent dans les matchs serrés c'est un coup de pied arrêté qui va décider du sort du match : coup franc aux 20 mètres pour Gourin rapidement tiré et malencontreusement dévié dans son propre but par un Ludo Lan impérial par ailleurs. Les elliantais prennent un coup au moral et ont du mal à reprendre le contrôle du match. Ils poussent pour égaliser mais de manière trop désorganisée et malgré le travail "à la Vincent Kerbaul" d'Alex Stephan (qui semblait un peu inquiet et tenait à réaliser une prestation aboutie .....) les réservistes ne parviendront pas à refaire leur retard. Ils n'ont toutefois pas à rougir et peuvent être fiers de leur première période notamment. La aussi cela doit servir de base pour le reste de la poule retour. 

L'équipe C affrontait la C de l'ES Riec et c'est avec une équipe à la moyenne d'âge cohérente de 25 ans que les hommes de Steph Balem se passe présentaient sur le terrain..... forcément avec une moitié d'équipe à plus de 35 ans (voire encore plus pour certains....on ne citera personne....) et l'autre à moins de 20 ans on tombe pas loin de cette moyenne... et malgré un Steph Balem de gala dans les buts et un Phil Rannou impérial aux manettes la C doit s'incliner 3 buts à zéro. Un grand merci à tous ceux (et notamment aux Vétérans) qui ont joué le jeu pour permettre à cette équipe d'évoluer ce dimanche. Belle preuve de solidarité. 

Les autres équipes sont restées "au chaud" durant ce week end. 

Pas de championnat le week end prochain. Présence à l'entraînement INDISPENSABLE cette semaine pour préparer les échéances importantes à venir. 

Très bonne semaine à tous  !