Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Mais le résultat et la qualité de jeu furent loin des attentes suscitées. L'équipe A débute son match à l'envers et malgré une domination territoriale, le mouvement est absent des débats et l'impact dans les duels aussi. Ils vont d'ailleurs se faire punir sur une contre attaque des locaux, l'attaquant adverse concluant au deuxième poteau le centre de son coéquipier. Difficile de faire pire comme entame de match avec en prime la blessure rapide de Patrice Goyat puis celle de Gui Kervarec quelques minutes plus tard, réduisant Tremeven a 10, le tacle du joueur adverse étant mal maîtrisé. On se dit alors qu'en supériorité numérique les Melens vont se refaire la cerise mais malgré des velléités offensives nettement plus affirmées dans le dernier quart d'heure, la pause est atteinte avec 1 but d'avance pour les locaux. Au retour des vestiaires, après un discours musclé des coachs et des présidents, les Melens semblent enfin prendre le match par le bon bout et multiplient les situations chaudes dans la surface adverse. Ils vont être rapidement récompensés : Marc Jaffre, neo papa en forme, ouvre pour Laurent Kergourlay côté gauche qui déborde et trouve Thomas Quiniou (photo) dans l'axe. Celui ci se défait de son adversaire direct et bat le gardien calmement. 1 partout. Les elliantais ne relâchent pas leurs efforts : Laurent Kergourlay déborde côté droit cette fois et centre fort devant le but pour Vincent Le Dez qui manque la cible inexplicablement a 1 mètre du but... sauf le pauvre pigeon en ballade au dessus du stade qui n'avait rien demandé à personne .... RIP. Mais ce n'est que partie remise, Flo le Du se retrouve également en position de débordement côté gauche et sert parfaitement Thom Quiniou au second poteau pour le doublé. 2 a 1 pour Elliant. On se dit alors que le plus dur est fait pour les hommes de Phil Rannou. Hélas, quelques secondes de relâchement vont permettre à Tremeven d'égaliser par un but "venu d'ailleurs" sur lequel Yves Delaporte ne peut rien. 2 partout. Restent alors 20 minutes a jouer et on sent Elliant largement capable de reprendre l'avantage. Ces derniers vont pousser et se créer de nouveau des occasions mais côté Tremeven, une petite part de chance, un soupçon de vice et une bonne dose d'expérience vont leur permettre de conserver ce résultat nul. Bravo à eux pour leur abnégation. Côté elliantais par contre une remise en cause s'impose rapidement s'ils ne veulent aller au devant de nouvelles déconvenues. Réponse impérative sur le terrain dans 15 jours face à Baye. 

Pour une touche bien plus positive , dans le carnet rose, saluons la naissance de la petite Chloé, pour le plus grand bonheur de Marco et Morgane ses parents. Tout le monde se porte bien. 

L'équipe réserve se déplaçait à Quimperle pour y affronter la B de l'USQ sur synthétique - terrain préféré de Romain Le Berre.... Malheureusement le leader d' attaque était absent pour ce match. Ils étaient d'ailleurs nombreux à ne pas êtes la par rapport au match aller (victoire d'Elliant 2 à 0) et cela se fait vite ressentir ressentir tant la domination des locaux est écrasante : possession du ballon et nombreuses occasions a la clé. Ils vont de fait logiquement ouvrir le score suite à  un débordement du 7 qui centre pour le 9. Clément ne peut rien,1 à 0 pour l'USQ qui poursuit sa domination sans partage.  Survient alors un fait de jeu assez rare pour le signaler, digne d' une action à la olive et tom" (pour les plus âgés) : suite à une perte de balle au milieu de terrain de Captain Alex (sûrement encore troublé de s'être fait voler son cri de guerre d'avant match par Gaëtan... et de n avoir qu'un brassard fictif ), le numéro 8 local lance en profondeur le 9 pour un face à face. Clem va logiquement sortir à sa rencontre et shoote en même temps que l'attaquant dans le ballon en voulant écarter le danger, le ballon crève et au lieu de sortir en six mètres, il va rester dans l'aire de jeu et profiter au numéro 9 qui score. 2 à 0 pour Quimperle ; malgré l' incompréhension des melens l arbitre valide le but... Bref, le score est malgré cela, plus que logique à la pause.  La deuxieme mi temps va ressembler à la 1ère, l'équipe d'Elliant ne cessant de courir après le ballon... Elle va toutefois réussir à se créer quelques "micros" occasions... La première suite à un appel de Fred Le Roy (Oui oui Fred Leroy) qui crie "Alex", celui-ci, surpris, va quand même réussir à idéalement le lancer en profondeur mais malheureusement Fred - sûrement fatigué par sa course de 60 mètres et surtout par ses irish cofee de la veille - va faire un "contrôle protège tibia" qui va filer directement en sortie de but... Le deuxième bout d'occasion est pour le Prof qui - sans doute moins lucide après avoir couru dans le vide pendant tout le match - va tenter la frappe du désespoir qui va venir frôler...le poteau de corner... En parallèle Quimperle va logiquement inscrire 2 buts supplémentaires. Score final 4-0. L'addition aurait aurait pu être plus salée encore sans un bon Clément dans les buts. On saluera malgré tout l'état d esprit irréprochable de l'équipe réserve qui a su rester solidaire. Il faut relever la tête pour la réception de Baye dans 15 jours ! Au passage captain Alex Stephan tient à souligner la belle perf de sa défense centrale composée de Fred Le Roy et Clem Le Gall. Clin d'œil : ce dernier, sans doute un peu trop serein d'ailleurs, a tenté un coup du foulard..(culotté a 18 ans et surtout en tant que dernier défenseur) suite à une passe en retrait du Prof... Mais il s'est loupé royalement et cela s'est transformé en une passe parfaite pour le numéro 9 adverse qui heureusement n' en profitera pas... 

L'équipe C devait affronter la C de Saint Evarzec mais faute de combattants ils ont du déclarer forfait. Cela commence à faire beaucoup malheureusement, le nombre actuel de blessés n'aidant pas, mais tout le monde doit rester mobilisé néanmoins. 

Les Vétérans recevaient Saint Thurien mais ces derniers ne se sont pas déplacés à la grande surprise de coach Nono. Pas décontenancés ils ont pu faire une petite opposition entre eux. Deux choses a noter : le retour de Christophe Rivoal sur les terrains après son opération du genou. Bonne nouvelle. Mais a priori le chirurgien n'en a pas profité pour régler les problèmes de pieds : aucune frappe cadrée malheureusement... La deuxième chose étant (même si ce n'était qu'un entraînement) le premier but en carrière de Patrice Cotten malgré un ménisque fissuré !!!!! Qu'en conclure Pat ? 

Les seniors filles étaient de repos ce week end.  

A l'école de Foot, seuls les U10 avaient un match en retard à jouer contre Saint Evarzec. Ils s'inclinent 3 à 0. 

Pour les autres, c'était encore les vacances

Pas de championnat le week end prochain à nouveau. Présence à l'entraînement INDISPENSABLE cette semaine pour préparer les échéances à venir. 

En photo : Thomas Quiniou double buteur en A. 

Très bonne semaine à tous  !