Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Les elliantais respectent à la lettre les consignes du coach en début de match, forment un bloc compact et procèdent en contres. Sur l'un d'eux Luc Le Gall est trouvé sur la droite et son (centre?) tir astucieux lobe le gardien adverse et termine au fond des filets. 1-0 pour Elliant. Les concarnois tentent de répondre rapidement mais Yves est à la parade. La pression adverse s'accentue peu à peu mais les elliantais font le dos rond et se battent sur tous les ballons. Yves comble les rares absences de son arrière garde. A l'approche de la mi temps, les visiteurs accélèrent encore, ça chauffe sévèrement et les actions dangereuses s'accumulent pour l'USC sans que le score n'évolue. Il y a toujours un pied, une tête ou une poitrine pour annihiler les occasions bleues. 1-0 à la pause pour Elliant c'est déjà un petit exploit en soi ! Au retour des vestiaires la physionomie du match ne change pas et l'USC campe dans la moitié de terrain elliantaise sans réussir à trouver l'ouverture. Les Melens ne lâchent rien. C'est même le jeune Thibault Cadiou qui a la balle de 2-0 mais il ne parvient pas à redresser suffisamment le centre de Kevin Le Goff. Dans la foulée Yves poursuit son festival et sort 2 frappes concarnoises de manière autoritaire. Les visiteurs poursuivent leur harcèlement de la cage jaune et noire mais commencent à montrer quelques signes d'agacement face à leur inefficacité. Il reste alors 15 minutes a jouer et les spectateurs commencent à croire à l'exploit. Leurs espoirs sont hélas rapidement douchés car l'arbitre désigne le point de penalty suite à une faute de Romain Le Berre dans la surface commise en tentant de compenser l'une des rares erreurs de la défense locale. Il est transformé et l'USC égalise. 1-1. Concarneau poursuit son travail de sape mais les hommes de Kevin Le Goff ne baissent pas la garde et font vent debout face aux déferlantes adverses. La tension monte d'un cran mais plus rien ne sera marqué dans le temps réglementaire malgré une ultime  occasion incroyable pour Coco Zwalhen suite à un superbe travail de Thom Quiniou bien relayé par Gilles Coustans : tout le monde voyait au fond la frappe du virevoltant attaquant elliantais et croyait au but vainqueur mais un défenseur concarnois sort miraculeusement le ballon !! Quel dommage ! Place donc aux prolongations, les elliantais sont héroïques depuis le début et continuent de l'être. Rien ne change pendant ce surplus de plaisir, les visiteurs continuent de pousser et de se procurer des situations brûlantes. Les ballons reviennent sans cesse, l'arrière garde elliantaise plie mais ne rompt pas et Yves Delaporte continue son festival dans les cages. Les jaunes et noirs ne sont pas inoffensifs pour autant, ils lancent aussi quelques flèches en contres par Thomas et Coco notamment qui rappellent aux pensionnaires de R2 qu'ici le combat sera permanent. Les concarnois tournent en bourrique et ne trouvent pas la clé du verrou Melenick. Thibault Cadiou a même la balle de match à 5 minutes du terme mais sa frappe est trop croisée. Quel match d'équipe ! Malheureusement le pire se produit et les concarnois trouvent l'ouverture dans les derniers instants. 2-1. La joie du buteur est a la hauteur de la frustration et de la crainte de la défaite accumulée par cette équipe de l'USC au fur et à mesure de l'approche du coup de sifflet final. Antoine Cloirec se permet de chambrer gentiment la galerie, c'est de bonne guerre, mais ce sont les Melens qui peuvent être fiers de leur match tant ils ont été à la hauteur de l'événement. Malgré une dernière occasion d'égaliser pour Vincent le Dez a l'ultime seconde, le score en restera la, 2-1 pour l'USC C. Bravo à tous les acteurs de cette très belle partie mais des félicitations particulières iront évidement aux joueurs de Kevin Le Goff et Phil Rannou qui passent tout près de l'exploit ! Une partie référence qui doit servir de base pour la suite.  
L'équipe réserve - et c'est une nouveauté - jouait également en coupe avec la mise en place cette année du challenge 29. Les hommes de JC Bellec et Yo Guirriec recevaient la B de l'AS Saint Yvi pour le premier match de poule (composée de l'AS Saint Yvi B, de l' EA Scaër C et du FC Rosporden B) qui verra les 2 premiers se qualifier pour la suite.  Les coachs avaient décidé de faire légèrement tourner l'effectif après la belle victoire de dimanche dernier. Et on ne peut pas dire que cela ait payé, les Melens ayant été constamment dans la réaction et non dans l'action. Ils ont en effet couru après le score avant de finalement s'incliner 3-2. Les égalisations successives de Nicolas Dupont à 1-1 (consécutive à une belle ouverture du Prof) et Quentin pour le 2-2 (auteur d'une belle prestation) n'auront pas suffit. La dernière demie heure à sens unique en faveur des locaux face à des Saint Yviens réduits à 10 rehausse un peu la note mais la prestation d'ensemble a été très quelconque. Il faudra redresser la barre dès dimanche prochain en championnat en espérant que ce rappel à l'ordre soit suffisant. 
L'équipe C affrontait la D de Penmarch en amical et le score final est de 4-2 en faveur des Cormorans. Buteurs elliantais : Pierrick Landrein (sur coup franc tout en maîtrise) et Killian Runavot. Une 1ère encourageante dans une bonne ambiance, des automatismes à peaufiner. 
Les Seniors féminines jouaient deux matchs de brassage en pré championnat (45 minutes) à Fouesnant ce dimanche et elles ont parfaitement réussi leur entrée en matière. Pourtant le premier match est très compliqué contre une belle equipe de Fouesnant. Après avoir ouvert le score par l'intermédiaire de Morgane Kerdreux (nouvelle recrue, bienvenue à elle