Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Côté Melens, les matchs se suivent et se ressemblent : l’équipe est bien en place et cède très peu d’espaces à son adversaire. Mais en face il y a du répondant avec une formation  qui met beaucoup d’impact dans les duels. Comme la semaine  dernière donc, on s’en remet aux coups de pieds arrêtés et sur l'un des 1ers corners botté par Florian, un joueur adverse touche le ballon de la main. L'arbitre juge que c'est involontaire et il n'y a pas de quoi crier au scandale. Sur un nouveau coup de pied de coin, un cafouillage revient sur Vincent Kerbaul qui ne peut ajuster, sa frappe. Les opportunités sont rares, les 2 équipes jouent tactique, et le score de 0 à 0 à la mi temps est logique. En seconde période on repart sur le même scénario avec un jeu très fermé et même haché. Elliant tente bien quelques percées comme sur cette récupération au milieu de terrain, Kévin transmet à Florian qui trouve Gilles dans la profondeur ; ce dernier du bout du pied décale Kevin qui avait continué son effort, la reprise en une touche est sur le gardien qui détourne en corner. Sur ce dernier, Florian dépose le ballon sur la tête (enfin le dos) de Kevin qui trouve la barre transversale adverse ... 2 occasions franches en 2 minutes. Les melens ont ils laissé passer leur chance dans un match aussi hermétique ? De son côté Pleuven tente aussi de répondre via quelques combinaisons. Sur l'une d'elle, vers la 60ème minute, le numéro 6 adverse qui avait été au bout de son action écope d’un carton rouge direct suite à un geste non maîtrisé sur Yves en bout de course : pas d’intention de faire mal, mais le choc a été violent. Yves se relèvera mais finira le match en boitant bas. En infériorité numérique, Pleuven décide de faire bloc et respecte les consignes du coach qui encourage ses protégés. Elliant domine mais on assiste à trop d'approximations pour porter réellement le danger dans la surface visiteuse. Les locaux auront malgré tout la balle de match à la 88eme minute : Florian transmet dans l'axe à Thomas qui laisse filer le ballon vers Kévin ; ce dernier après un contrôle de la poitrine n’ajuste pas suffisamment son lob alors qu’il est complètement seul face au portier.... cette fois il n'y aura plus d'autre possibilité.  Les Melens ont globalement dominé le match mais sont restés bien trop brouillons pour l'emporter. Depuis 4 matchs l’équipe ne prend plus de but, mais elle ne trouve pas encore assez de solutions offensives pour faire mal à son adversaire. Toujours la recherche de ce fameux équilibre.... Kevin confirme : "Il faudra travailler les combinaisons à l’entraînement afin de progresser dans ce domaine !" Pour cela il compte sur un maximum de présence sur ces 2 semaines d'entraînement avant la trêve. Un dernier coup de collier avant un repos bien mérité. 

L'équipe réserve se déplaçait chez "l'ogre" Ergue Armel B, leader incontesté et incontestable du groupe I de D3 avec 7 victoires en 8 journées de championnat et 59 buts inscrits !! Sur le papier le choc entre le 1er et son dauphin est alléchant mais sur le terrain ce déplacement ressemblait plus à un chemin de croix pour les réservistes (qui plus est un lendemain de Nuit Jaune). D'autant que les armelois étaient remontés comme jamais après leur 1er faux pas surprise de la saison dimanche dernier face au voisin du FC Penhars. C'est donc avec une stratégie très prudente que les coachs décidaient d'aborder le match. Malheureusement leur mise en place tombe à l'eau au bout de 30 secondes !!! En effet, à la suite d'une accumulation d'erreurs de joueurs elliantais, les locaux ouvrent le score. 0-1. Les 25 premières en minutes sont d'ailleurs très compliquées pour les Melens et Ergué Armel a plusieurs occasions de faire le break mais sans réussite. Arnaud, qui a remplacé Clem (blessé suite à un choc) dans les cages fait le job et la chance s'en mêle avec la barre qui sort la tentative de l'attaquant local. Mais peu à peu les elliantais parviennent à desserrer l'étreinte adverse et commence à bien perturber les transmissions adverses en bloquant les intervalles. Offensivement par contre, pas grand chose à se mettre sous la dent côté visiteurs si ce n'est une tentative de Laurent bien détournée par le gardien suite à une belle ouverture de Kyllian. La pause est atteinte sur le score de 1-0 pour Ergue Armel. Les Melens s'en tirent bien face à une équipe qui développe un du beau jeu. Au retour des vestiaires l'équipe B reste bien en place mais continue de subir dans le jeu même si en termes d'occasions nettes les armelois n'inquiètent plus vraiment Arnaud.

Leur jeu est léché certes mais les choix dans les 30 derniers mètres ne sont pas toujours les bons. Les réservistes commencent  alors à prendre conscience qu'il y a peut être un coup à jouer et pointent le bout de leurs nez dans la surface adverse. Les coachs décident de passer à 3 défenseurs et 2 attaquants. Ergue Armel qui ne parvient toujours pas à se mettre à l'abri commence à douter et recule. La partie s'emballe et dans une fin de match ahurissante on assistera dans la foulée à un tir de Kyllian aux 10 mètres bien repoussée par le portier, un coup-franc de Vincent aux 18 mètres encore une fois écartée par le goal et - clou du spectacle - une montée rageuse de Quentin conclue par une frappe aux 20 mètres, encore une fois le gardien repousse mais dans les pieds de Pat Goyat qui a bien suivi et égalise à la dernière seconde ! Les elliantais exultent !!!!! Ils méritent cette égalisation pour tous les efforts fournis durant cette rencontre même si les adversaires ont été meilleurs dans le jeu. Mais coup de tonnerre, dans l'incompréhension générale, l'arbitre de centre en décide autrement et fait le choix - complètement arbitraire pour le coup - de sauver les siens (à leur demande) en refusant l'égalisation de Patrice pour un hors-jeu inexistant. Il osera même se justifier en avançant que l'arbitre de touche elliantais avait signalé le hors jeu ce qui n'était absolument pas le cas ! C'est vraiment dommage car les Armelois ont réellement une très belle équipe et pas besoin de ce type de décision pour remporter cette rencontre. Il n'est pas vraiment pas dans nos habitudes de revenir sur les décisions arbitrales dans nos commentaires mais celle du bénévole d'Ergue Armel, arbitre officiel par ailleurs (!), fausse le championnat. L'erreur est humaine et tout le monde peut se tromper mais abuser de ses responsabilités sur le terrain pour faire gagner les siens pose un problème d'étique. Enfin bref, c'est dur à accepter pour l'équipe B et les réserves posées n'y changeront pas grand chose. Quoiqu'il en soit il faut se servir de ce match pour préparer les deux suivants notamment dans l'état d'esprit et l'intensité, passer à autre chose puis enfin profiter de la trêve pour se ressourcer. 

L'équipe C avait un court déplacement à effectuer puisqu'ils affrontaient la C de l'AEG avec l'espoir de réaliser le grand huit sur cette première phase. 7 matchs 7 victoires jusqu'à présent. Ergué Gabéric, dauphin, devait de son côté assurer sa place sur le podium par une victoire pour pouvoir participer au championnat D4 "élite". Les Melens font une bonne entame et répondent présents lors du premier quart d'heure. Ils réussissent à se procurer des occasions mais se heurtent à un gardien vigilant. L'AEG fait le dos rond et sort peu à peu, le jeu de rééquilibre. Les visiteurs sont récompensés de leur réaction à la 35ème minute et ouvrent le score. 0-1. Cette action de but est consécutive à un corner repoussé par les jaunes dans les pieds d'un adversaire qui parvient à recentrer directement vers son attaquant seul devant le but et conclut. 1-0 pour Ergué. Le score en restera là jusqu'à la mi-temps. Au retour des vestiaires on sent les Melens orphelins de deux de leurs tauliers, Pat et Fred, ils souffrent sur les offensives de l'AEG. Heureusement Xavier dans les buts sauve plusieurs face à face. Mais il ne fait que repousser l'échéance. A force de laisser les verts faire le jeu, l'arrière garde de la C finit par craquer une seconde fois. 2-0 pour l'AEG. Dès lors Elliant n'y est plus du tout et se prend dans la foulée un troisième but. 3-0 pour le dauphin. Jusqu'à la fin du match, Elliant ne fera que résister aux assauts de l'adversaire sans se procurer de réelles occasions. Cette défaite servira pour mieux aborder la deuxième partie de saison et n'enlève rien à la très belle poule aller réalisée par les hommes de Stephen Cadiou

Les Seniors Féminines accueillaient Landudec en championnat tout en sachant qu'elles avaient à faire à une très belle équipe. En début de premiere période,  les débats sont équilibrés mais c'est Landudec qui va ouvrir le score et rapidement doubler la mise (0-2). Les melens se réveillent et décident alors de jouer plus haut. Suite à un bon pressing de Clara puis de Jade, la gardienne adverse est obligée de dégager rapidement un ballon atterrissant dans les  pieds d'Eliza qui part au but gagner son face à face avec la gardienne (1-2). Les filles gardent la même dynamique et suite à une main aux abords de la surface adverse Illona se charge du coup franc et égalise (2-2). Le score restera intact jusqu'à la mi temps notamment grâce à de beaux arrêts de Laetitia. Dès l'entame de la seconde période, les filles vont se faire surprendre à deux reprises (2-4). Sur un beau débordement de Jade côté droit, cette dernière centre pour Morgane qui réussit à se défaire de plusieurs defenseuses adverses et réduit l'écart (3-4). Malheureusement en contre Landudec va marquer un cinquième but. Jade va ensuite récupérer un ballon mal dégagé par l'arrière garde adverse et part seule dribbler la gardienne et réduire encore l'écart (4-5). Les filles ont l'occasion d'égaliser sur penalty apres une faute sur Morgane mais Illona se précipite et voit son tir passer au dessus de la barre. En fin de match, Landudec va creuser l'écart une dernière fois. Défaite 6-4 des féminines - malgré un bon match dans l'ensemble - le score est logique. Prochain match en coupe le 17 contre Fouesnant.

Les Vétérans eux avaient le droit à leur derby puisqu'ils se déplaçaient à Rosporden pour la première fois. Le match s'est joué dans un très bon état d'esprit. Les locaux commencent fort la partie et monopolisent le ballon. Leur mainmise est rapidement récompensée par un but a la 5eme minute de l'inévitable Steph Guillou. On pensait que ce but rapidement encaissé allait réveiller les melens mais Rospo double la mise sur une belle action. 0-2. 

La réaction des jaunes ne se fait guère attendre heureusement et JC Bellec réduit l'écart après plusieurs sauvetages du gardien rospordinois en état de grâce. On pensait les melens revenus dans le match mais le FCR  tripla la mise sur une "Herveeto" : frappe lointaine et gant glissant. 1-3. La mi temps sera sifflée sur le score de 3 à 2 pour Rosporden après la réduction du score par Franck Rannou. La 2eme période est un peu différente mais les deux équipes continuent à proposer un jeu offensifs. A ce petit jeu c'est Elliant qui aura le dernier mot en marquant 5 nouveaux buts !!!!Franck Rannou par 2 fois, Olivier Vincourt 2 fois également et Fred Thepault donneront 4 buts d'avance aux elliantais. Rosporden poussa pour réduire le score mais le "vrai" Thierry brilla de mille feux  et tua tout espoir pour le FCR. 

Score final 7 à 3 pour les Melens

Merci à Fabrice et à son equipe pour l'accueil. 

Les U15 jouaient contre le GJ Pleuven/Saint Évarzec B et l'emportent largement 11-2. 

Les U13 "Elliant" recevait Quimper Kerfeunteun D et remportent la mise avec un écart assez conséquent. 11-1. Bravo. 

Les U13 de l'entente jouaient de leur côté à l'extérieur face à la B de Quimper Italia et tombent contre plus forts qu'eux (0-6). Patrice Cotten remercie vivement les neo coachs Antho Le Meur et Thom Quiniou d'avoir encadré cette équipe. 

L'équipe 1 des U10/U11 se déplaçait à Saint Évarzec et doit s'incliner 2-1.  Il paraît que le poste de Christophe Rivoal était en jeu mais finalement il conserve sa place

L'équipe 2 de son côté accueillait Nevez et l'emporte 2-1. Buteurs : Yoen et Lois. Bien joué. 

Les U9 ont passé un très agréable moment en plateau a Saint Évarzec et les résultats étaient au rendez-vous qui plus est. 

Très bonne semaine à tous  !