Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Week end du 24 mars

 

L’affiche du groupe E de D1 opposait les deux co-leaders, le FC Rosporden et les Melenicks d’Elliant. Un derby doublé d’un match au sommet, cette rencontre sentait la poudre. En espérant toutefois que l’enjeu ne l’emporte pas sur le jeu. La première alerte est sur le but de Yves Delaporte mais le coup franc du rospordinois frôle le poteau. Les premiers duels sont francs, les locaux répondent présents et empêchent les elliantais de déployer leur jeu. Peu à peu toutefois Elliant dessert l’étreinte, Florian Le Du sur coup de pied arrêté allume la première mèche juste à côté. Flavien Le Corre sur une belle ouverture de Luc Le Gall rate son face à face à la 15e minute et dans la foulée Florian Le Du met sa reprise au dessus. Elliant s’est bien repris et se voit récompensé à la 20e minute, le corner botté par Florian Le Du est dévié par le gardien rospordinois.... sur la tête de Gilles Coustans qui n’en demandait pas tant pour conclure : 1-0 pour Elliant. Ce but fait réagir les locaux qui se montrent plus pressants mais la reprise de PH Baron notamment fuit le cadre. Auparavant Clement Le Tennier avait dû quitter ses partenaires sur blessure remplacé par l’ancien melen Thibault le Fur. Les contacts sont rudes dans ce derby et la fin de première période un peu hachée par les fautes. Florian Le Du continue de faire passer des frissons dans le dos des supporters locaux par ses coups de pieds arrêtés et de son côté le FCR pousse pour revenir au score sans conséquence, 1-0 pour Elliant à la pause. Au retour des vestiaires les partenaires de Vincent Kerbaul reviennent avec les mêmes intentions, d’ailleurs sur une récupération haute, Kevin Le Goff aux 20 mètres ajuste un amour de frappe qui va se loger dans la lucarne du portier local. 2-0 pour Elliant (50e). On est alors en droit de se demander ce qu’il peut arriver aux Melenicks à ce moment là mais 2 minutes plus tard sur un long ballon, Yves Delaporte touche un joueur de Rosporden hors de sa surface et se fait exclure par l’arbitre. Le coup franc qui suit passe juste au dessus du but désormais gardé par Dylan Choppin mais il est clair que le match est relancé. Les locaux tentent de profiter immédiatement de ce moment de flottement et Dylan Choppin est mis à contribution mais répond avec brio. Seulement voilà, cette saison les Melens ont du répondant et suite a une montée de balle rageuse de Thibault Cadiou côté gauche, Thomas Quiniou ajuste un centre parfait pour Flavien Le Corre qui termine de près. 3-0 pour Elliant à la 70e minute. On assiste évidemment par la suite à un « attaque - défense » mais l’arrière garde elliantaise dirigée d’une main de maître par Gilles Coustans est bien en place et tient le choc, les attaquants rospordinois ne parviennent pas à marquer ce but qui leur redonnerait espoir si ce n’est en toute fin match mais il est déjà trop tard. Le match s’achève donc sur ce score de 3-1 pour les visiteurs et c’est Elliant qui fait la bonne opération. Le match fut intense, c’est l’équipe qui a su être la plus efficace aux moment clés qui l’emporte. Bravo à tous les acteurs. 

 

L’équipe B recevait l’Ile Tudy avec l’envie de renouer avec la victoire après deux matchs sans le moindre point. Même si l’avance est confortable sur la zone de relégation, les elliantais seraient plutôt bien inspirés de prendre les 3 points face à l’avant dernier du groupe pour ne pas lui laissé d’espoir. L’affaire a été rondement menée par les partenaires de Vincent Le Dez puisque qu’ils s’imposent sans trembler 4 à 0. Le capitaine a d’ailleurs été particulièrement inspiré sur ce match car en plus d’être double buteur il est aussi passeur décisif sur le but de Kilian Runavot.  Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur cet homme (enfin si un peu quand même ....). Mathéo Le Saux clôturera la marque de fort belle manière. Ça commence à sentir bon pour Yohan Le Guirriec et ses troupes. Bravo. 

 

L’équipe C de son côté recevait l’équipe D d’Ergué Armel en tête du groupe sans avoir joué le moindre match (2 victoires par forfait). Un saut dans l’inconnu donc pour les hommes de Stephen Cadiou. Mais grâce à un Matthieu Février des grands jours (triplé dont une « papinade » venue d’ailleurs - pour les plus jeunes : Jean Pierre Papin était joueur avant d’être entraîneur du RC Lens et consultant TV), à la renaissance de Max Gloaguen buteur sur penalty et au très actif Clément Le Gall (premier buteur du match) les Melenicks s’imposent 5 buts à 2 et enchaînent une seconde victoire d’affilée. À noter l’excellent match d’Anthony Le Meur aussi fort en bouche que balle au pied  Pour la petite histoire la balle a été retrouvée après le lob de Laurent par dessus le garage Cauwin... 

 

Les vétérans recevaient Moelan après un week-end de repos bien mérité la semaine dernière. Ils ont réalisé une belle prestation, ont même du terminer à 10 du  fait des blessures, mais doivent s’incliner 4-1. Le buteur est Pat Goyat évidemment. Merci à David Dreau pour l’arbitrage. 

 

U17 féminines : tournoi interne 

 

Chez les jeunes du groupement du Jet :

 

U17: défaite 2-1 face à Ploneour. But de Mathis. 

 

U16: defaite 2-0 face à Plobannalec. 

 

U14: 1-1 face au GJ Arvor FC. Dylan Choppin était très fier de ses troupes et tenait à les féliciter. But de Guénolé Keroué. 

 

U13 A: défaite 6-4 face à Pleuven en amical. « Après avoir mené 4-1, l’équipe a eu du mal à retrouvé son second souffle, mais ils ont réalisé un très bon match » félicitera David Balp coach des U13. Buts de Diego Balp x 2, Valerian Blanchard et Maian Porcheron. 

 

U13 B: entraînement 

 

U13 C: entraînement 

 

À l’école de foot : 

 

U11 A: belle victoire 5-0 face aux Paotred Dispount en amical sous la houlette du coach intérimaire Alex Stephan. Buts de Baptiste R, Ilias, Lois, Baptiste D et un csc. Bravo. 

 

U11 B: défaite 4-1 face à Pleuven 3 «malgré une belle prestation de l’équipe » notera JC Bellec. Dommage, à confirmer. But de Tristan Jaffré. 

 

U9: entraînement 

 

U7: 11 victoires et 1 nul pour les U7 en plateau à Gouesnac’h ! « De très bonne augure pour le tournoi des jeunes qui approche » avouait, impatient, Jeremy Eloy 

 

Bonne semaine à tous